fbpx
icons/play-video

Toujours un peu plus loin

Par Simon-Pierre Leblanc, ambassadeur Je Cours Qc.

Voici quelques trucs afin de bien se préparer à une augmentation de distance.

C’est bien connu, se fixer un nouvel objectif, sortir de sa zone de confort, peut être difficile et même angoissant pour plusieurs. Dans le domaine de la course, on n’y échappe pas. Pourtant, lorsqu’on décide d’affronter ses peurs et de se pousser un peu plus, les sentiments d’accomplissement et de dépassement de soi sont tellement grands qu’on se demande finalement ce qui nous a fait hésiter au départ.

Croyez en vous!

Autant dans le sport que dans toutes les sphères de notre vie, l’important est de croire en soi pour arriver au bout de ses rêves. C’est cliché, mais tellement vrai! Être positif, se dire dès le départ qu’on va réussir et y croire fermement nous aidera certainement à atteindre notre objectif, pourvu que ce dernier soit clair et réaliste.

Préparez-vous

Maintenant que votre objectif de distance est fixé, il faut se mettre au travail. Une bonne préparation est primordiale afin d’éviter les blessures et les déceptions. Le volet nutrition n’est pas à négliger, faites des tests et assurez-vous d’adopter un plan qui fonctionne bien pour vous. Posez des actions concrètes afin de vous aider dans votre démarche, faites appel à un entraîneur, rejoignez un groupe d’entraînement et concentrez-vous sur des entraînements spécifiques à la distance que vous avez choisie. Apprenez tout ce que vous pouvez sur le parcours à venir et allez faire des sorties de reconnaissance. On ne peut jamais être trop préparé!

Comme Arnold Schwarzenegger l’a si bien dit : « Vous ne pouvez pas grimper l’échelle du succès avec les mains dans vos poches. »

Un pas à la fois!

Le grand jour est arrivé, vous allez être nerveux et c’est NORMAL. Vous allez dormir très peu la veille, voire pas du tout. Ne paniquez pas. C’est tout à fait NORMAL, ça m’est également arrivé à plusieurs reprises! Partez avec l’idée que cette journée vous appartient. C’est votre moment, savourez-le et soyez fiers de vous! Dites-vous que votre seul but est de terminer la course et ne vous fixez surtout pas d’objectif de temps. Vous aurez l’occasion de vous en fixer un lorsque vous serez confiants de vos capacités et confortables dans la distance!

Voilà, ce ne sont que de petits trucs simples qui vous guideront vers vos nouveaux objectifs… N’oubliez pas que la distance n’est qu’un chiffre alors concentrez-vous sur le fait de vous dépasser et d’être fiers de vous, c’est ce qui compte! Que ce soit 5 km ou 160 km, chacun à un parcours différent, mais l’effort reste le même!

Bonne saison les coureurs!

Sim.