fbpx
icons/play-video

La pleine conscience pour mieux performer dans le sport

Par Christiana Bédard-Thom, ambassadrice Je Cours Qc et candidate au Ph.D en Psychologie sportive

 

Une multitude d’études scientifiques démontrent l’importance d’une combinaison d’approches physiologiques et psychologiques pour bien performer. Tout comme un corps bien entraîné devient plus endurant, un mental bien entraîné devient plus flexible, résilient, perceptif, créatif et s’adapte plus facilement aux différents défis qui peuvent survenir.

 

De plus en plus d’athlètes pratiquent des exercices pour développer de fortes habiletés mentales. Une des approches qui révolutionne présentement le contexte sportif est la pleine conscience. Les sportifs qui la pratiquent ressentent de multiples bienfaits : une meilleure maîtrise de soi, davantage d’énergie pour atteindre leurs buts, une augmentation de la relaxation, ainsi qu’une diminution de l’anxiété et des tensions musculaires.

 

Qu’est-ce que la pleine conscience ?

La pleine conscience représente la capacité d’être pleinement présent, ici et maintenant. C’est un état qui émerge du fait de porter son attention, de manière intentionnelle sur l’expérience actuelle. Par exemple, si vous êtes conscient des mots que vous lisez ou du bruit autour de vous, vous utilisez votre capacité innée d’être pleinement conscient. La pleine conscience n’est pas magique ou mystique. Elle est accessible à tous!

 

La pleine conscience et le sport

Selon l’approche de la pleine conscience en sport, il n’est pas nécessaire de se sentir ou penser d’une certaine façon pour bien performer. Plutôt, il s’agit d’observer ce qui se passe en nous, autour de nous et de ne pas se laisser emporter par les jugements que nous entretenons sur ce qui se déroule durant l’effort. De cette façon, nous sommes capables d’évaluer les situations avec clarté et de réagir efficacement en vue de bien performer.

 

Prenons un exemple concret : Supposons que lors de votre prochaine course, un coureur vous dépasse.

Peut-être que par habitude, vous auriez tendance à juger le fait d’être dépassé comme étant « mauvais », à vous laisser emporter par un fil de pensées (ce n’est pas ma journée), à ressentir une certaine émotion comme du découragement et à automatiquement ralentir.

 

Si vous pratiquez la pleine conscience, vous serez capable d’observer le dépassement, votre découragement, et ce, sans réagir comme d’habitude (ralentir) ou ruminer sur les aspects négatifs de l’événement. Votre capacité d’être pleinement conscient vous amènera à rediriger votre attention sur les actions à prendre (poursuivre à votre rythme). Vous serez en mesure de réagir plus efficacement à l’événement en l’observant pour ce qu’il est et ainsi trouver des solutions qui supportent votre performance.

 

Comment cultiver la pleine conscience?

Bien que la pleine conscience nous vienne naturellement, elle doit être pratiquée puisque le cerveau aime les raccourcis et a tendance à fonctionner selon des automatismes. La méditation et le yoga représentent de bons moyens pour cultiver la pleine conscience. En attribuant une poignée de minutes par jour à ces types de pratiques (yoga/méditation), vous apprendrez non seulement à être plus présent, mais développerez votre capacité à affronter les émotions difficiles avec assurance, et ultimement vous serez capable de mieux performer, peu importe les circonstances.

 

Pour plus d’informations sur la méditation en pleine conscience, je vous invite à visiter mon site web : www.christianathom.com.

 

Pour plus d’informations sur le yoga, rendez-vous sur le site web de Yoga Fitness, www.yogafitness.com, et soyez du Grand Fit+Yoga SSQ le 12 octobre prochain, dans le cadre du weekend du Marathon SSQ de Québec, une invitation santé Brunet!

_

Références

Baltzell, A. and Summers, J. (2017). The Power of Mindfulness: Mindfulness Meditation Training in Sport (MMTS). Springer.

 

Bühlmayer, L., Birrer, D., Röthlin, P., Faude, O. and Donath, L. (2017).  Effects of Mindfulness Practice on Performance-Relevant Parameters and Performance Outcomes in Sports: A Meta-Analytical Review. Sports Med, 47(11), 2309-2321. doi: 10.1007/s40279-017-0752-9.