fbpx
icons/play-video

Ça prend un plan d’entraînement

femme qui court en nature avec plan entraînement

L’emmerdeuse Covid a atteint notre équilibre, notre santé physique et mentale. Notre niveau de stress a aussi beaucoup augmenté depuis son arrivée affectant notre moral et perturbant nos pensées. Le dénouement pour garder le ballant et évaporer un peu de stress, bien faut que tu sweat. Pourquoi? Parce que l’activité physique augmente la sécrétion naturelle de sérotonine (hormone du bien-être) et réduit la sécrétion du cortisol (hormone du stress). La course à pied, entre autres, fait un bien fou. Elle est un réel antidépresseur naturel, un médicament à prendre régulièrement. Donc avant que ça pète, calme-toi les hormones et rejoins Je Cours QC! 

 

5 raisons pour courir cette année :

  • Pour évacuer du stress (se calmer le gros nerf);
  • Pour se vider la tête (éliminer les tracas quotidien);
  • Pour ventiler et relativiser justement (pas si pire finalement);
  • Pour profiter du moment (se sentir libre et vivant);
  • Pour améliorer sa condition physique et mentale (et aussi booster son système immunitaire);
  • Pour décrocher des écrans (tirer la plug) Oh oui ça fait 6 😊

Alors, activons-nous le popotin. Mettons le focus sur le bien, le bon et ce que nous contrôlons. Choisissons un défi, fixons nos objectifs et gardons le cap. Mais avant, ça prend un plan d’entraînement. Car pour tirer le maximum des bienfaits sur la santé physique et mentale, doit instaurer une routine d’entrainement.

 

10 bonnes raisons d’avoir un plan d’entraînement:

  • Pour conserver la motivation;
  • Pour montrer la route vers l’objectif et prendre conscience du processus;
  • Pour développer des qualités sportives à tous les niveaux;
  • Pour respecter une progression;
  • Pour identifier le volume et les périodes de récupération;
  • Pour diversifier les séances (endurance, vitesse, force, puissance);
  • Pour éviter les blessures;
  • Pour réveiller la puissance en toi;
  • Pour éviter le surentraînement « pas aujourd’hui ma belle, c’est ta journée off »;
  • Ou pour éviter le sous-entraînement « allez ça va te faire du bien et tu le sais très bien »;

Bref, un programme d’entraînement permet d’obtenir des résultats. Qui sait, peut-être t’amener où est ce que tu n’aurais jamais pensé aller.

 

Mais à chacun son plan d’entraînement

Je me suis entraînée trop longtemps au feeling sans objectif et sans changement. Puis j’ai suivi quelques programmes d’entraînement en ligne qui ont augmentés momentanément mon goût du défi. En 2018, j’ai engagé les services d’un entraîneur et voici ce que ça donné (mes temps, un exemple, pas important).

  • En 2014, j’ai couru le Demi-Marathon de Lévis en 1h42. En 2018 (avec un plan), j’ai couru le même événement en 1h24. Terminant 3e femme toute catégorie. J’étais très étonnée, et mon entraîneur tout autant.
  • En 2017, j’ai couru 21 km en 1h40 au demi-Ironman du Maine. En 2018 (avec un plan), j’ai couru la distance en 1h33 au demi-Ironman de Tremblant.
  • En 2015, j’ai couru le Marathon de Québec en 3h35. En 2018 (avec un plan), j’ai couru 42 km en 3h32 mais après 3,8 km de nage et 180 km de vélo au Ironman de Tremblant. Cette performance m’a même donné une place au championnat du monde Ironman à Kona, Hawaii.

Vous vous dites peut-être « mais moi je cours pour le plaisir pas pour les performances ». C’est aussi parfait, chacun sa formule. On a tous nos défis, nos objectifs et nos victoires. La victoire dans le sport c’est d’abord d’en faire. Le plan d’entraînement, permet surtout une évolution et un épanouissement. (C’est ti-beau ça!).

 

Encore besoin d’une raison pour t’inscrire? En voici 5:

  • Pour faire quelque chose pour toi de toi;
  • Pour la satisfaction de dire « je l’ai fait »;
  • Pour repousser tes limites;
  • Pour ressentir l’adrénaline que procurent la participation à un événement (malade!);
  • Pour la sensation euphorique d’après course (encore plus malade!).

Mais c’est aussi participer à un événement organisé par des professionnels, dévoués, passionnés, s’assurant de tout penser pour offrir un événement top qualité.

Le temps des remerciements. Merci, la course à pied, pour tout le bonheur que tu m’as apporté depuis qu’on s’est rencontré. Merci à ma famille de me soutenir, merci à mon chiro Patrick Fallon de me réaligner et merci à coach Cléroult (CC) de me faire souffrir (dans le plaisir).

Mon entraîneur m’a montré comment s’entraîner et l’entraînement m’a fait beaucoup cheminer autant physiquement que personnellement. Adolescente je croyais que mes capacités physiques à la course à pied étaient limitées, à 40 ans je découvre des capacités insoupçonnées, réveillées par CC. Ça m’a donné envie de cumuler les défis et de compétitionner contre celle que j’étais. Merci coach pour tout le temps que tu m’as accordé et aussi le temps que tu m’as fait sauver. Merci de participer à mes accomplissements, et de renouveler mon plan d’entraînement. Merci de ton suivi, tes encouragements, tes conseils, tes félicitations et tes leçons. J’ai appris qu’avec de la détermination, de la volonté, de la discipline … et idéalement un plan, tout est possible. Hein Martin!

Bref, si tu cours pour le plaisir ou après tes endorphines ou simplement pour ne pas devenir insupportable, c’est gagnant. La course à pied n’influence pas seulement le fonctionnement de notre corps, mais aussi notre attitude, notre humeur et notre personnalité. Mais pour conserver la motivation de bouger, inscris-toi cette année à un événement. En retour, ça te donnera la santé, la fierté, l’accomplissement, la confiance, l’estime de toi… et imagine plus si tu as un plan d’entraînement pour te guider vers ton objectif. Et justement, le Fonds de solidarité FTQ te propose une série de programmes d’entraînement motivants et stimulants pour les événements Je Cours Qc dont il est partenaire, développés par le Coaching du coureur. Retrouve-les dans la section « entraînement » dans le menu de chaque course! 

Caroline Longchamp, simple passionnée de course à pied et fière ambassadrice Je Cours Qc.