fbpx
icons/play-video

Je plafonne

En raison de la pandémie et la fermeture des centres d’entrainement, vous êtes assidu à la course à pied depuis plusieurs mois et vous êtes en meilleure forme qu’avant. Vous avez toutefois l’impression de ne plus progresser. Que se passe-t-il ?

femme_course_manege_millitaire

Ce phénomène est communément appelé plateau, c’est-à-dire que votre organisme s’est adapté aux séances d’entrainement et est maintenant confortable avec la charge intégrée. Voici quelques solutions pour progresser encore.

Solution 1 : Rangez cette habituelle recette d’entrainement, car votre organisme la connaît par cœur. Explorez d’autres plans dans le but de déstabiliser votre organisme et d’ainsi repousser vos limites.

Exemples :

  • Au lieu de votre programme de deux sorties d’intervalles par semaine et une longue la fin de semaine, ajoutez une moyenne distance en milieu de semaine.
  • Ou optez pour un peu de course en sentier. Le changement de surface et la variation du dénivelé recrinqueront votre organisme.
  • Sortez courir même en hiver. Ce n’est pas parce qu’on l’appelle la saison morte, qu’il faut tomber au point mort.

Solution 2 : Introduisez de la variété dans votre entrainement. Osez la nouveauté.

Exemples :

  • Courez plus souvent. L’ajout d’une journée d’entraînement augmentera votre volume total d’entraînement et votre niveau de forme.
  • Ou troquez un jog par une séance par intervalles.
  • Ou encore augmentez la durée de vos longues sorties. De 10 à 15 minutes supplémentaires développeront graduellement votre endurance de base.

Le plateau est un bon signe. Faire du sur place est nettement mieux que d’aller à reculons. Toutefois, soyez à l’affût des signes annonçant un autre plateau, sinon votre niveau de performance se retrouvera au calme plat.